séminaire règles du Mariage

Assalam alaykum wa rahmatuLlah wa barakaatouh

Le mois de Shawwal est le mois du mariage. C’est en ce mois que notre noble Prophète ﷺ a épousé notre mère ‘Aisha – qu’Allah l’agrée – et qu’il est ainsi devenu une tradition de procéder à cette belle adoration en ce moment béni. Néanmoins, malgré son importance, cette adoration du mariage reste méconnue par la plupart, ce qui donne lieu à nombre d’erreurs graves que l’on observe qui peuvent ternir voire invalider ce qui est censé être l’une des plus belles unions que notre religion nous invite à pratiquer.

Ce séminaire aura ainsi pour but d’exposer les règles juridiques de manière complète afin de donner un bagage à quiconque voudrait appliquer cette adoration ou la connaître, de la définition du mariage à ses piliers : le tutorat, la dot, les témoins…

Pour tout problème ou demande, veuillez contacter [email protected]. Aucune aide ne sera fournie sur les autres canaux.

1. Définition du mariage
2. Jugement du mariage
3. Sagesses du mariage
4. Piliers du mariage
5. Conditions de validité du mariage
– La dot
– Le témoignage de deux personnes intègres autres que le tuteur
– Ne pas s’accorder à cacher le mariage
6. Recommandations du mariage
7. Ce qui est rendu licite par l’acte de mariage
8. Les choses interdites dans le mariage
9. Les choses autorisées dans le mariage
– Faire des allusions au mariage durant la viduité
– Offrir des cadeaux pendant la viduité
– Évoquer les défauts du/de la prétendant(e)
10. Les choses détestables dans le mariage
– Les promesses unilatérales des prétendants durant la viduité
– Épouser une fornicatrice notoire
– Épouser une femme courtisée durant sa viduité
11. La formule par laquelle se conclut le mariage (Al-Ijab wal-Qabul)
12. Le(s) tuteur(s) de la femme
– Catégories du tutorat
– Quand tombe le tutorat ?
– Choisir un tuteur secondaire malgré la présence du principal
– Conditions du tuteur
– Ce qu’il n’est pas condition du tuteur
– Déléguer à un tiers son mariage
– Déléguer à un tiers le tutorat
13. Les deux époux
– Les conditions pour les deux époux
– Les conditions pour le mari
– Les conditions pour la femme
– Les obligations du tuteur vis-à-vis de la femme
– Le mariage du tuteur avec la femme qu’il a en tutorat
– La femme aux deux tuteurs
– L’annulation du mariage caduque
– L’annulation : divorce ou pas ?
– L’établissement de l’interdiction à travers le mariage caduque
– L’héritage et le mariage caduque
– Le divorce dans le mariage caduque
– La compensation de la femme dans le mariage caduque
– L’annulation du mariage de l’enfant
– L’annulation du mariage de l’inintelligent
– Le mariage imposé à l’homme
– La dot payée par le fou ou l’enfant
– La garantie autour de la dot
14. L’équivalence (kafa’ah) entre les époux
– Définition de la kafa’ah
– Autorisation d’abandonner la kafa’ah
– L’avis de la mère quant au mariage de sa fille
15. Les femmes interdites au mariage
– Interdites par généalogie
– Interdites par alliance
– Interdites par allaitement
– Interdites par nombre
– Interdites par divorce
– Interdites par mécréance
– Conversion du mécréant marié à la mécréante
– Conversion du marié à plus de quatre femmes ou des femmes interdites de rassembler
– Interdites par la maladie
16. La dot
– Définition de la dot
– Jugement de la dot
– Sagesses de la dot
– Quantité de la dot
– Conditions de la dot
– L’exagération dans la dot
– Ce qu’il est autorisé dans la dot
– Remise de la dot
– La contrepartie de la dot comme jouissance
– Le temps de se préparer à la contrepartie
– Droit de possession de la dot
– Non-validation d’une des conditions de la dot : annulation du mariage ?
– Conditions de la dot
– Garantie de la dot lors du mariage caduque
– Le jugement du mariage si la dot est un usufruit
– Le mariage sans préciser de dot (nikah at-tafwidh) ou en déléguant l’estimation de celle-ci (nikah at-tahkim)
– Préciser la dot dans le « tafwidh » lors de la maladie/agonie
– Qui peut accepter autre que la « dot commune » (Sadaq Al-Mithl) ?
– Définition de la « dot commune »
– Estimation de la dot commune dans le « mariage ambigu » (nikah ash-shubha)
– Division de la dot avec le divorce
– Division de ce que la femme a acheté avec la dot
– Cas de non-obligation de s’acquitter du montant supérieur à la dot
– Garantie de la dot si elle est disparaît
– Obligations d’utilisation de la dot
– Réclamations matérielles du père ou de la fille
– La femme qui offre sa dot à son mari
– Dépenses vis-à-vis de la dot
– Qui récupère la dot ?
17. Les défauts chez les prétendants
– Défauts qui permettent de choisir l’annulation ou le maintien du mariage
– Défauts communs aux deux parties
– Défauts spécifiques à l’homme
– Défauts spécifiques à la femme
– Défauts qui apparaissent après le contrat ou la consommation
– Annulation du choix après la consommation
– Attente avant annulation
– Défauts qui ne permettent pas de choisir
– Différents types d’attente
– Défauts relatifs au sexe
– La dot si annulation pour cause de défaut
– La dot si tromperie du tuteur quant à la prétendante
– Le défaut qui apparaît après le divorce ou le décès
– Ce qu’il est autorisé au tuteur de cacher comme défauts
– Ce qu’il est obligatoire de cacher comme défauts
18. Les conflits
– Le conflit à propos du statut marital
– Le conflit à propos de la quantité de la dot et sa nature
– Le conflit à propos de la détermination ou non de la dot
– Le conflit d’un des conjoints aux actifs gêlés (hajr)
– Le conflit entre les conjoints dans la saisie de la dot
– Le conflit entre les conjoints dans le délai de saisie de la dot
– Le conflit entre les conjoints dans la propriété des objets de la demeure conjugale
19. Le repas de noces
– Définition du repas
– Statut du repas
– Période du repas
– Jugement de répondre à l’invitation du repas
– Pour qui est-ce obligatoire de répondre au repas
– Les conditions de l’obligation de la réponse
– Les choses illicites
– Les choses détestables
20. La répartition entre les épouses
– La durée de la répartition
– Les interdictions
– La répartition donnée à la nouvelle épouse
– L’incapacité du malade à accomplir la répartition
– La répartition lors du voyage
– Coucher chez une seule épouse
21. La désobéissance
– La transgression de l’homme à l’égard de sa femme
– Faire intervenir deux juges
– La pension de la désobéissante

Ces chapitres sont à titre indicatif : leur traitement sera adapté au contenu du séminaire. Il se peut néanmoins, pour des raisons purement organisationnelles, que certains passages soient rajoutés, retirés, mélangés ou autre, à la libre appréciation du professeur, sans que ça n’altère bien sûr le contenu de l’enseignement.

Les particularités de ce séminaire :

– Il sera basé sur l’échange afin de rendre le cours vivant et interactif. Des groupes d’étude sur Telegram seront également créés à cet effet (échanger ses notes, discuter, poser des questions…).

Le support du séminaire sera exposé afin de servir à notre étude tout au long du séminaire.

– Les participants assidus et studieux recevront une attestation de suivi du séminaire.

Un examen final sera proposé pour auto-tester vos connaissances à la fin du séminaire.

Les dates seront du 29 mai au 9 juin 2021, de 20h00 à 22h30.

Soit 30 heures de cours avec une pause à chaque heure

🤝 La participation est de 30€

Au plaisir de partager ces moments avec vous in sha Allah

Mohamed Nadhir

Difficulté

Intermédiaire
2/5

Ce niveau signifie qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une maîtrise particulière en sciences religieuses car le contenu restera très accessible, mais qu’il y aura quelques termes techniques en arabe ainsi que des notions juridiques qu’il faudra retenir.